Les perroquets peuvent-ils jouer de la musique ?

Les perroquets peuvent-ils jouer de la musique ? Voilà une question fascinante. Si je serais bien en peine d’y répondre de façon tranchée, mes recherches sur le sujet n’en ont pas moins été passionnantes.

Au cours de l’une de ces études, nous avons proposé différents objets aux oiseaux. Certains de ces objets (xylophones, grelots, maracas et autres) produisaient des sons. D’autres n’en produisaient pas. Nous avons alors observé la manière dont les oiseaux interagissaient avec ces supports sonores. Dans ce cadre, nous avons relevé tous les comportements qu’ils exprimaient.

Les oiseaux sont-ils capables de s’amuser ?

Premièrement, ces observations nous ont montré que les oiseaux étaient capables de s’amuser. Les comportements exprimés cochaient en effet tous les critères du jeu.

(1) le jeu est récompensé intrinsèquement : les oiseaux n’ont pas eu besoin d’être récompensés pour interagir avec les objets fournis

(2) le jeu est sans but apparent, si ce n’est celui de s’amuser : les comportements exprimés ne semblaient pas avoir de but autre que celui de jouer

(3) le jeu est produit de façon répétée : les oiseaux ont exprimé ces comportements de façon répétée, jusqu’à 198 fois pour l’un d’entre eux

(4) le jeu est volontaire : les oiseaux ont volontairement et spontanément interagi avec les objets, sans intervention de notre part

(5) le jeu se manifeste dans un contexte de détente : ce qui était le cas pour nos oiseaux

Les oiseaux jouent-ils de la musique ?

Fait intéressant : nos oiseaux se sont beaucoup plus intéressés aux objets sonores qu’aux objets non sonores. Mais peut-on dire pour autant qu’ils jouent de la musique ? S’il est bien sûr délicat de répondre à cette question, nous avons cependant noté que les comportements exprimés remplissaient plusieurs caractéristiques de la musique. Et notamment :

(1) la musique est intentionnelle : les oiseaux ayant manipulé les objets sonores l’ont fait de façon répétée et ce sans récompense, ce qui montre une intentionnalité dans leurs actes

(2) la musique procure du plaisir à celui qui la joue : les oiseaux ont montré des jeux d’objets sonores répétés, ce qui permet de supposer que manipuler des objets bruyants était plaisant à leurs oreilles

(3) la musique est créative : l’un de nos oiseaux, Seth, a de nombreuses fois posé ou lâché un grelot sur le xylophone. Ce comportement était nouveau, inhabituel et effectif, puisqu’il permettait de produire du son. Seth a donc fait preuve de créativité.

Qu’est-ce que la musicalité aux oreilles d’un oiseau ?

 

Il serait particulièrement intéressant, je pense, d’étudier la réaction des oiseaux à ces productions sonores issues de leur espèce. Influencent-t-elles leurs comportements et leurs émotions? Y sont-ils particulièrement attentifs ? Les préfèrent-ils à la musique humaine ? La réponse à ces questions pourrait permettre d’ouvrir davantage notre conception de la musique à l’animalité.

 

Proposer des objets sonores avec lesquels des individus captifs peuvent jouer semble donc être une source d’enrichissement et de bien-être intéressante chez certaines espèces d’oiseaux. N’hésitez pas à en abuser avec les vôtres !

 

*Pour aller plus loin*

👉 L’article scientifique découlant de cette recherche est ici. Si vous souhaitez lire la version complète, n’hésitez pas à me contacter :).

👉 Pour (re)voir la vidéo sur les comportements de jeu chez les oiseaux :

 

 

 

Une réponse sur “Les perroquets peuvent-ils jouer de la musique ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *